Sélectionner une page

L’Art de la Guerre” est un traité (livre) de stratégies militaires chinoises crée par le connu, surtout de nom, Sun Zi (alias Sun Tzu).

art de la guerre
“L’Art de la Guerre” sur des lamelles de bambou.

Se battre, c’est connaitre l’importance de savoir.

Le condensé tactique avait pour principal but d’enseigner aux anciens généraux et forces armées chinoises durant le temps de “Sun Tzu” (car son existence est infondée), c’est à dire durant l’époque des “Printemps et Automnes“. Le livre va principalement se mettre en avant face aux enseignements stratégiques de guerre par une approche plus spécifique, inattendue et avancée de la guerre. L’Art de guerroyer, c’est, selon Sun Tzu, l’Art de savoir agir au bon moment. C’est savoir analyser et d’attaquer en une fois pour vaincre.

“Mais sur quel aspect va alors jouer l’Art de la Guerre ?”

L’aspect économique. Voilà le point important a souligner dans cet ouvrage. Pourquoi ? Car, ici, le livre va principalement parler des tournures indirectes de la guerre, non pas de son aspect physique épique, mais bien du point de vue stratégique. Ici, Sun Tzu, parle de la guerre indirecte, celle auquel nous intervenons peu physiquement, excepté pour porter le coup de grâce final avec nos forces armées; et quelques rares attaques surprises pour mettre l’ennemi sur le branle-bas de combat et l’épuiser moralement, physiquement.

“Alors comment Sun Tzu va-t-il nous expliquer l’Art de la Guerre, sans guerre directe ?”

Sun Tzu va nous apprendre à observer, attendre et épuiser l’ennemi. De plus, il nous apprendra à piéger l’ennemi, lui faire puiser ses ressources, son moral, ses dispositions physiques. En conséquence de ceci, Sun Tzu nous apprend à ne pas croiser le fer ni guerroyer, mais à évoluer pour passer de guerre barbare à guerre réfléchie.

“Connaître l’adversaire et se connaître soi-même permet de remporter la victoire sans aucun risque.”

-Sun Tzu.
art de la guerre

“Vaincre seulement indirectement ? Quelques exemples de ses enseignements ?”

Sun Tzu prônait beaucoup la duperie, la ruse et même l’espionnage afin de finir l’ennemi avant que la menace ne devienne réelle. Sun Tzu a dit:

“Celui qui excelle à résoudre les difficultés les résout avant qu’elles ne surgissent. Celui qui excelle à vaincre ses ennemis triomphe avant que les menaces de ceux-ci se concrétisent.”

-Sun Tzu.

Tout son art se résume ici. Il débutait (selon ses dires) par savoir ce que l’ennemi allait faire pour économiquement et intérieurement l’immobiliser. Ensuite, quand l’ennemi vit ses plans contrecarrés, Sun Tzu éparpillait les troupes et renforts adverses via ses maints espions et rumeurs propagées. Après, il profitait de l’état médiocre de l’ennemi pour le neutraliser militairement (s’il ne s’était pas rendu au préalable) sur le champ de bataille. Pour finir, il évitait d’assiéger les villes, mais laissait la guerre civile finir le travail. Ainsi, ses ennemis mourraient dans la famine, la confusion et l’animosité entre eux. A la fin, il recueillait l’armée affaiblie de l’opposant et ses villes. Sun Tzu a dit:

“L’Art de la Guerre, c’est soumettre l’ennemi sans combat.”

-Sun Tzu.

Avis personnel:

“L’art de la Guerre” est un ouvrage de sagesse et de bon sens qui va mettre de côté l’aspect brutal et très direct de la guerre. Il va se concentrer sur l’information, la duperie et les attaques surprises. En général, l’aspect économique (et politique). C’est une manière originale de voir la guerre, car comme Sun Tzu l’a dit, il faut savoir varier entre guerre directe et indirecte. J’ai pu apprendre du vocabulaire et une manière de penser et de faire totalement exquise et délicieuse pour vos yeux de lecteurs ! Je vous laisse découvrir le plein de citations et paroles de bon sens de cet ouvrage. Alors si vous aimez en général la stratégie, la sagesse, ce livre devrait vous satisfaire.

information utile: Sun Zi (Sun Tzu).

Share This

S'inscrire

Connexion identifiant